Recherche personnalisée

Thursday, December 06, 2007

O clone : Comment les brésiliens ont "découvert" le Maroc



Pour les fans marocains (surtout les dames et demoiselles) de télénovelas brésiliens, cette série risque de les intéresser. D'autant plus que durant 2001 et 2002, tout le Brésil est resté scotché devant ce feuilleton qui est un mix d'histoire à l'eau de rose (Ingrédient essentiel pour toute télénovela qui se respecte), un peu de science-fiction (histoire de clonage d'un des héros décédé) et surtout la rencontre entre l'occident et l'orient puisque l'histoire se déroule entre Rio de Janeiro et Fès, ville où certaines scènes y étaient filmées.

Grâce à cette série diffusé en prime time par Globo TV, le plus grand réseau télévisuel au pays, les brésiliens sont devenus à accrocs à tout ce qui pourrait être inspiré du Maroc : habillement, alimentation... et même un thème utilisé par une troupe célèbre pour le Carnaval de Rio. Il ne faut pas oublier que les demoiselles brésiliennes en particulier ont eu la tentation pour la danse orientale qui était présent dans certaines scènes.

J'ai eu l'occasion de trouver sur Internet un document réalisé par Dr Silvia M. Montenegro, professeure brésilienne en sociologie à l'Université Fédérale de Rio de Janeiro où elle parle de la façon dont le thème de l'islam a été traité par cette série. Il faut dire que "Le clône" a été réalisé avant les attentats du 11 septembre 2001 et l'auteur a fait appel à des chefs religieux de la communauté musulmane brésilienne, bien qu'à la fin, le feuilleton a été accueilli d'une façon mitigée par les musulmans du fait que la série garde toujours certains stéréotypes relatifs notamment aux conditions de la femme musulmane ou arabe (On dirait qu'il y a réelle confusion que nous même la cultivons) et certains aspects culturels tels que la danse orientale (Le terme "danse du ventre" est pour moi trop péjoratif).

En tout cas, si jamais j'aurai l'occasion d'y aller, je le ferai. N'oublions pas que certains marocains y vont pour la fin de l'année ou pour le carnaval. Si le billet d'avion est aussi salé que la sauce soja mélangé avec du sel, l'absence du visa facilite vraiment les choses.

A propos, en cherchant sur une manifestation possible des marocains résidents en Brésil, je suis tombé sur l'incroyable aventures des juifs marocains partis au 19ème siècle à l'Amazonie pour non seulement s'enrichir mais aussi pour aider leurs familles connaissaient des difficultés à cette époque. Voici les liens :
  • http://www.orthohelp.com/geneal/amazon.HTM (Anglais)
  • http://www.darnna.com/phorum/read.php?7,5141 (Français)
  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Juifs_au_Brésil
  • http://www.juifs-marocains-en-amazonie.com/francais/memoiresNDW.html (Je vous le conseille vivement de le visiter)
Et la liste n'est pas exhaustive. Mais je trouve quand même curieux que cette aventure soit inconnu aux marocains. Dommage.

2 comments:

xoussef said...

O Clone! Pour moi le seul intérêt de cette telenovela est Murilo Benicio, que j'aime beaucoup. Aussi j'ai un bon souvenir de "Terra nostra" et comme c'est le mm réalisateur, je crois, ça risque d'être pas mal.
J'ai vu beaucoup d'extraits sur Youtube, et sans comprendre le portugais, je me rend compte des bêtises à propos du Maroc.. navrant, surtout si c'est ainsi que beaucoup de brésiliens découvrent le Maroc pour la première fois.
On ne sait quasiment rien de l'histoire juive du Maroc, alors des explorateurs juifs marocains .. merci pour ces liens.

EL GORDE Mohamed Mouâd said...

@Xoussef:
Moi qui ne suis pas d'habitude à regarder les télénovelas, surtout celles en version arabe, qui se sont détérioré ces dernières années, j'ai pourtant apprécié "Terra nostra" qui raconte l'histoire des immigrants italiens au Brésil. Sinon, je suis curieux et impatient de voir cette série le plus vite possible sur 2M. Ils seront frileux avec les scènes de danse orientale (Ne m'en parle pas des scènes des baisers. C'est censuré depuis quelques années). Déjà "The Kingdom" est disponible au cinéma (et peut être à Derb Ghalef), c'est plutôt bon signe pour un film sujet à polémique.
Pour les juifs marocains en Amazonie, peut être que je ferai un post bientôt.