Recherche personnalisée

Friday, June 05, 2009

Signes de religiosité ostentatoirement exagérée...


Je dois vous avouer que ce sujet me tenait vraiment à cœur pour en parler. Cela fait un bout de temps. Mais bon, vous avez remarqué comment cet espace n'a pas connu de changements à part les tweets que j'envoie à un rythme presque quotidien.

Ces dernières années (On peut même dire plus), j'ai remarqué un phénomène particulièrement intéressant. Ce phénomène parait de temps en temps dans les médias et des livres des spécialistes en sciences humaines (Sociologie surtout) en discutent. Ce sont les signes de religiosité de beaucoup de gens, du moins dans l'apparence.

Ainsi, il est devenu habituel de voir des voitures de tout gabarit avec des autocollants, pour la plupart dans le vitre arrière, portant des inscriptions religieuses genre celui dans la photo ci-dessus (Voici une traduction : "N'oublie pas de penser à Dieu", "Ce que veut Dieu", etc.) sans parler des babioles made in China sacralisées sous forme de la Mecque, avec des sourates ou des prières comme celles du voyage. qu'on trouve sur les rétroviseurs (Parfois, je me demande si les épaves que sont certains taxis, camions & autocars en abusent afin de conjurer le sort. Parfois, dans un taxi ou avec des connaissances, on exagère parfois dans le son de l'autoradio avec le coran ou les chants religieux tristes d'un ensembre vocal (Parfois, si vous l'entendez régulièrement chez l'ami(e) qui vous prend dans sa voiture, vous vous demandez parfois s'il/elle est en deuil sans en dire le mot).A vérifier). Autre phénomène : ces chaînes religieuses captés sur Nilesat surtout. Nourries au pétro-dollars et avec comme modèle l'exemple des chaînes évangéliques américaines (A la différence que si les américaines font appel aux donations des téléspectateurs, les moyen-orientales tirent de l'argent via le SMS), elles diffusent une doctrine religieuse qui n'a rien à voir avec la réalité marocaine et qui ont une interprétation plutôt littéraire de l'Islam (pour ne pas citer le wahabisme). Ayant passé du temps en Egypte, j'ai vu comme l'influence du voisin saoudien côté religieux et lifestyle peut influencer. Le pire est que certaines catégories, surtout les femmes aux foyers, sont très influencées et n'hésitentent pas à en vanter ses bienfaits, quitte à en devenir plus fondamentaliste. A côté des chaînes comme Iqraa, Annas ou la fumeuse Alhakika, notre pauvre 6ème chaîne peine à être "moins sexy attirante". Dans les bus, à Casablanca surtout, il n'est pas rare de voir un vendeur ambulant te donnant par gré ou de "force" ces petits livrets soi-disant religieux à 2 dh venant pour la plupart de l'Egypte. Sujets parmi d'autres : prières, voiles, et autres jouant sur la corde sensible qu'est la religion. Avec des facteurs que j'ai cités ainsi qu'autres, certaines personnes deviennent comme par force divine des spécialistes dans la religion (Rappelez-vous des vendeurs barbus à côté des mosquées, surtout du couscous au lait caillé ou saïkouk ou des vêtements version afghane, moyen-orientale ou sud-est asiatique) et vous le font rappeler par leur discours. En bref, l'habit qui fait le moine.
Pour mettre un peu de vitriole, il s'avère que ces gens qui montrent ostentoirement leur religiosité n'hésitent pas à faire des trucs pas du tout catholiques (Rien à voir avec la religion là). Parfois, j'ai vu l'air amusé un couple de jeunes "islamisé" (La fille en ébaya et le garçon en couvre chef et longue robe afghane) dans la rue. Celles qui médisent, ceux qui regardent en cachette ce qu'ils dénoncent comme débauche....je ne vais pas en parler. Trop flagrant.

Alors, je dirai une chose. Personne ne me dit qu'il est plus musulman que moi ou que je ne respecte pas les préceptes de la religion pour telle ou telle raison. Moi, je ne le ferai à personne. Que chacun ait ses propres convictions tant que cela ne touche pas aux autres. Le conseil ne fait pas de mal mais pas au point du chantage. Perso, je n'ose même pas toucher à une bouteille d'alcool (Non seulement religieuse et pas forcément, c'est surtout en relition avec un évènement triste qui a coûté la vie à un être que je le regrette beaucoup) et encore moins avoir une relation charnelle bien que parfois je me sens frustré à la vue d'un couple avec un effet multiplicateur quand il s'agit des personnes que je connaisse (Tiens, c'est une hypocrisie quand on demande aux garçons d'avoir une expérience sexuelle et aux filles d'être chastes limite prudes. Cherchez l'erreur).

Alors, arrêtons de jouer au plus religieux et vivons plutôt dans le respect des engagements et des gens ainsi et les bonnes actions. Des fois, des gens non musulmans (juifs, chrétiens ou même athées) se comportent ce que les musulmans sont supposés de le faire. Tandis que les gens qui se ventent musulmans ne font qu'empirer les choses. C'est à vous rendre athée malgré vous.

Bon, j'arrête là. Je risque de provoquer des foudres de certains bien-pensants qui vont dire que je frôle la blasphémation.

4 comments:

Réda Chraïbi said...

Je ne sais pas si notre société marocaine est devenue plus « islamisée » qu’avant, ou si c’est juste que c’est devenu plus apparent.

Je ne vois pas de mal à ce que des gens affichent sur leurs propres voitures ou taxis des accessoires à caractère religieux, tant que cela ne devient pas une obligation.
Un taxi est tout à fait libre d’écouter du coran dans la voiture, même si je me demande si ce ne serait pas plus approprié de le faire dans un endroit où on peut se concentrer sur le sens des versets. Cependant, lorsque le bruit est trop fort ou que la radio, très souvent dans un état navrant, sort un son trop gênant le client devrait pouvoir demander à voyager dans le confort sonore.

Enfin, malheureusement la majorité des personnes qui sentent le besoin d’afficher haut dans la rue leur religiosité souffre précisément de manque de spiritualité. Mon seul souhait est qu’elles acceptent qu’elles ne détiennent pas la vérité entre les mains. Comme tu dis Mouad, chacun doit se sentir libre de vivre son rapport à sa religion comme il l’entend.

Anonymous said...

Je dirais que ce phenomene est lie directement a la sante economique et culturelle de notre societe.
Les gens qui affichent leurs convictions religieuses de facons aussi evidente sont en general des gens qui se sentent "depasses" par la technologie et la science en general, alors ils trouvent refuge dans la religion qu'ils percoivent comme "immuable" et "eternelle", ils ne sont en genral pas du tout ouverts aux idees nouvelles, ne sont pas a l'aise avec les outils modernes de communication.
Ayant dit cela, mon beau frere et ma soeur sont eduques mais pas cultives, ils peuvenet donner l'impression (comme tous les gens dont tu as parle dans ton post) d'etre cultives, mais ils ne le sont pas du tout, ils ont passe pas mal de temps entre les pages de livres scolaires ou universitaires, mais n'ont jamais appris a developper un esprit critique, a analyser les choses en se basant sur des donnees scientifiques.
Le gouverneur du Minnesota s'est trouve dans une mauvaise situation il y'a de cela quelque temps quand il a declare "Les gens religieux sont des faibles qui trouvent du reconfort quand ils sont ensemble!" (Religious people are weak and find comfort in numbers).
Je pense qu'il a resume ce phenomene, somme toute universel, de gens qui affichent de facon plutot publique leurs convictions religieuses.

EL GORDE Mohamed Mouâd said...

@Reda:
Je suis entièrement d'accord avec vous. Ce qui me fait peur et sourire en même temps est que des types connus pour leur vagabondage et libertinages deviennent tout à coup des moralisateurs extrémistes grâce à quelques bouquins dits "religieux" (On est capable de censurer des livres osants et on laisse circuler des petits bouquins de 2 dh sans contrôle?!) ou des types comme "moul saïkouk". J'en ai connu un.

@Anonyme:
Lier un regain du moins apparent de religiosité avec la difficulté de suivre la tendance technologique et économique...Hmm, voyez plutôt les gens du Golfe. Certains ont des mentalités rétrogrades et pourtant ils sont des geeks et possèdent le dernier cri. N'oublions pas certains sites internet dont le thème est la religion mais dont les réponses ne sont pas forcément adaptés à la réalité marocaine.
Est-ce que le phénomène de religiosité en apparence est lié à un esprit grégaire? peut être une possibilité.
Dans notre éducation, l'esprit critique et la curiosité n'ont pas été encouragés. "Tais toi, apprends par coeur et fais comme les autres". Pas étonnant qu'on devient suiveur.

xoussef said...

Comme Réda l'as dit, décorer sa voiture comme on veut et écouter ce que l'on veut est bien le stricte droit de chacun. On peut toujours déplorer le goût souvent douteux, mais bon...
Je comprend pourtant ta position Mouâd tout simplement car je ressens la même chose. C'est tellement gros et ostentatoire que l'on se sent agressé. Que ça soit l'usage de l'impératif "n'oublie pas, fais pas ci, fais pas ça", ou le volume exagéré des haut parleurs, on ne peut pas en échapper.
De là à voir la chose comme une condamnation de ta propre religiosité (je suis plus musulman que toi, voilà la preuve, à toi maintenant) il n' y a qu'un petit pas que le sentiment de culpabilité si encré en nous de ne pas être autant musulmans qu'il le faudrait ne se prive pas de nous faire franchir. Irrationnel que ça puisse paraitre, je crois que c'est ce qui arrive dans la tête de gens comme moi et qui rend la chose profondément agaçante.