Recherche personnalisée

Monday, January 26, 2009

"Babel" sur 2M : Risque de censure...

Source : Wikipedia

Je ne sais pas pourquoi je dois toujours parler d'un film qui sera diffusé sur 2M à la dernière minute. Une manie sans doute ou plutôt une inspiration à la Deus Ex Machina (Héros de dernière minute, si je ne me trompe pas).

Demain mardi, nous aurons droit à un chef d'œuvre signé Alejandro González Iñárritu sur "Cinestar". Après "Amours chiennes" & "21 grammes", voici "Babel" avec une brochette d'acteurs américains, méxicains, japonais & marocains. Quant à l'histoire ou plutôt aux histoires, elles se passent au Maroc, la frontière entre les USA& le Mexique et le Japon. Si les histoires semblent contradictoires, c'est à travers le film qu'on voit petit à petit les intéractions entre elles. Pour avoir une idée sur le film, cliquez ici.

J'ai eu la chance de le voir au cinéma début 2007. Ici, je suis en train de demander : comment le film sera-t-elle charcutée par la censure télévisuelle (Heureusement qu'au Maroc, la plupart des films sont projetés sans coupures. Ca me rappelle "2046") ? Avouons-le, ceux qui s'attendent à une version intégrale ont intérêt de se procurer un DVD pirate ou sur Internet (Perso, je déconseille !) Voici quelques scènes qui risquent de disparaître :
Maroc :
  • Un des 2 garçon voit à travers un trou dans le mur une jeune fille de leur âge, sans doute sa soeur, en train de se dénuder. Seul le dos sera visible devant les téléspéctateurs. Plus tard, ce garçon se cache quelque part dans les falaises et se masturbe.
Mexique :
  • Baiser entre Amélia la nourice et un homme qu'on saura qu'il était son amour il y a uen longue période.
Japon : Ici les choses deviennent intéressantes dans l'histoire. Ici, on a une adolescente, boulversée par le suicide de sa mère, est devenue muette. Elle vit en conflit avec son père et elle se sent frustrée sentimentalement et sexuellement. 2 scènes m'ont attiré l'attention :
  • Dans un café avec ses amies, se sentant humiliée par un groupe de garçon assis pas loin, elle a eu le coup de tête d'aller au toilette et d'enlever sa culotte avant de revenir. Plus tard, elle exhibe son "monstre" au dessous de la table devant ces garçons plutôt surpris.
  • Attirée par le jeune inspecteur qui recherche son père au sujet d'une arme qui a été utilisée au Maroc, elle essaie de le séduire dans le plus simple appareil. Les pervers peuvent passer: rien ne s'est passé. Par contre, touchée par son pleur, il la réconforte. Avant de partir, l'inpecteur reçoit de la fille une note qu'il ne lira qu'à l'extérieur. La deuxième est quand elle est dans le balcon, encore nue, avec son père. Cette scène m'a fait vraiment pleurer.
D'accord, je me suis déclaré impudique et je viens de gâcher la soirée ciné. Demain, on verra si les coupures vont altérer le film ou le censeur sera assez habile en préservant ce qu'on peut de l'histoire du film.

Avant de terminer, je me rappelle avoir mis la scène du balcon dans le dernier poste de l'année 2007, mais je doute qu'il marche encore, copyright oblige.

A vos pop corn et bon spectacle !

9 comments:

Ayoub said...

Un avertissement au spoiler en rouge au début du billet s'impose a mon avis ;)

Sinon je pense que c'est une chose indiscutable la censure, que ça soit sur 2M ou sur les autres chaines marocaines... ça devient même pire sur les chaines de Dar Labrihi comme la RTM ou encore Aflam TV qui avec son statut de chaine 24/24 ciné devait faire de petites exceptions, mais au contraire il s'est avéré que 2M est un peu mieux dans ce domaine que sa soeure thématique...

En parlant de RTM, je me rappelle l'année dernière, j'étais invité chez la famille et il y avait une petite télé sans parabole dans la chambre ou j'ai dormi donc j'étais obligé de passer ma soirée TV devant "La7la9em" (NDLR: les 2 chaines marocaines) et j'ai trouvé que RTM diffusait Desperado avec à l'affiches les très HOT Antonio Banderas et Salma Hayek... j'étais énervé mais vraiment très énervé que à un moment j'ai préféré éteindre la télé que de voir Salma ne pas compléter une seule phrase dans le film sans qu'on la coupe.

A mon avis les grands classiques du cinéma US et même les grandes séries US qui comme les films subissent la censure doivent être vu en leurs version intégrales et ne doivent en aucun cas être gâchés en les visionnant sur 2M ou RTM.

Maestro Amadeus said...

ça me rassure, y'a pas que moi qui parle de cinoch :D
Je t'invite à jeter un coup d'oeil sur les 3 articles que j'ai publié depuis samedi, et peut être un autre ce soir!

En parlant de Babel, c'est vrai que c'est un film intriguant, et tu as oublié d'ajouter que la nounou du couple américain qui se trouvait au Maroc s'est retrouvé ds une situation difficile!

L'étendu de l'histoire ou du scénario, et qu'on peut avoir une chose commune n'importe où dans le globe! Du Mexique et de l'Amérique, en partant du Maroc, jusqu'au Japan!

:D

P.s: je croyais que j't le seul à avoir des larmes aux yeux quand je regarde des films à "la con" :D hihi

Franchement, je dois éviter de regarder les films américains, sont tous déprimants! :D

EL GORDE Mohamed Mouâd said...

@Ayoub:
Bannière "Interdit a moins de 18 ans"? Un peu trop fort :p
Moi aussi des fois ça m'énèrve qu'on coupe le dialogue à un des moments sensibles. Un peu rude ce censeur, non ?
On verra si la nouvelle offre de Canal+ pour le Maghreb mettra fin à ça. Croisons nos doigts ;-)

@Maestro:
Ravi de t'entendre. Pas d'inquiétude, je parle ciné de temps en temps.
Moi je parlais des scènes suscpetibles d'être coupées, ce qui fait que le calvaire d'Amélia dans le désert a été diffusé.
Autre chose : c'est une co-production américano-méxicano-française (Voir Wikipedia). La scène du balcon est la plus émouvante, bien le ciseau est passé par là.

A vous deux:
J'avoue que le ciseau a été plutôt habile en essayant d'altérer le moins possible. Mais bon, on n'est pas encore prêt pour oser diffuser un film en intégrale, psychologiquement comme culturellement.

Ayoub said...

@ Mouad
Qui a parlé de banniere interdit aux -18 ?

Spoiler : En anglais, le mot spoiler (du verbe to spoil qui signifie gâcher, abîmer) possède plusieurs significations. Il est en particulier employé pour désigner un document ou un texte qui dévoile tout ou partie de l'intrigue d'une œuvre... (Wikipedia)

Vu que tu dévoile dans ton billet des éléments importants de l'intrigue, un avertissement aux gens qui n'ont pas encore vu le film s'impose.

EL GORDE Mohamed Mouâd said...

@Ayoub:
Ah d'accord ! Maintenant je comprends mieux. Merci beaucoup pour l'explication.

Mouad said...

Salam aleikom,

Je m'invite sur ton blog et je me permets de donner mon point de vue sur ta note.

Considérer la censure comme anormale est l'une des manifestations les plus évidentes de notre incohérence identitaire. Ne faudra-il pas plutôt se poser d'abord des questions sur ces incohérences au lieu de focaliser notre effort sur leurs conséquences naturelles ??

Nous sommes bien tous des musulmans, avec ce que cela implique. Donc comment s'étonner ou regretter la censure ? Pourquoi mettre en question des manifestations naturelles de sa propre identité tout en évitant de critiquer ou renoncer aux convictions qui font cette identité ? Je ne comprends pas cette attitude, incohérente!

Amicalement,

Mouad (too =))

EL GORDE Mohamed Mouâd said...

@Mouad:
Merci pour ton com. Je suis curieux de savoir si c'est vraiment ton nom ou juste un pseudo (J'espère que tu n'a pas copié mon nom :p)
Sérieux : Tu dis que j'ai dit des incohérences, j'essaie vraiment de comprendre lesquelles. Personnellement, j'ai appris que couper certaines scènes altèrent l'histoire du film, surtout si celui détenant le ciseau est un maniaco-depressif obsédé par la "propreté" du film. Alors je préfère la version intégrale avec mes risques et périls.
Vous avez utilisé l'argument identitaire (le fait d'être musulman si j'ai bien compris). Vous êtes libre de voir les scènes que vous voulez et d'éviter ce qui vous choque. Sinon, à quoi sert la classification par âge ou autres moyens pour minimiser les risques de choquer le jeune public ?
Al Oula & 2M, dans l'état actuel, ne pourrons jamais diffuser en entier un film avec des scènes sensibles. Néanmoins, qu'ils sachent comment couper un film sans altérer son histoire même si je suis personnellement contre.

Mouad said...

Salam aleikom Mouad.

Non, je m'appelle bien Mouad, comme toi, et je suis un peu plus âgé que toi, tu me dois donc du respect. je plaisante =).

Sinon, revenons au sujet. Je pense que l'Etat doit jouer un rôle d'éducateur vis-à-vis ses citoyens (sachant qu'on peut être en désaccord sur la nature de l'éducation à adopter...mais un consensus doit forcement naitre par un processus démocratique...). L'Etat (avec ses moyens, dont la télé) ne doit pas se contenter d'avertir (-18ans,...) ou encore réduire le travail de conformité, par rapport à nos valeurs, à la censure...

Les films qui ne respectent pas nos valeurs, notre éthique et notre héritage culturel, ne doivent simplement pas être diffusés sur les canaux publics (libres aux cinéma de les diffuser...). Mais on se rejoint sur un point, que la censure est une fausse solution, surtout lorsqu'on a pas les moyens (techniques et intellectuels) qui nous permettent de l'aborder intelligemment.

Je pense sincèrement que nous sommes au Maroc face à des vrais problèmes identitaires : on ne sait pas malheureusement comment se positionner par rapport au progrès, parfois trompeur, qui nous vient d'ailleurs.

Amicalement,

Mouad

NB : ne penses surtout pas que je suis contre la liberté et l'ouverture =)

Reb said...

One more week to complete my survey on the Blogoma, Moroccan culture, and censorship (it will take about 15 minutes):
http://www.surveygizmo.com/s/91515/blogoma-research
Thanks in advance for your valuable input!

Une semaine de plus pour compléter mon enquête sur la Blogoma, culture marocaine, et la censure (il faudra environ 15 minutes):
http://www.surveygizmo.com/s/91515/blogoma-research
Merci d'avance pour votre précieuse participation!



تنتهي الدراسة في أسبوع واحد :
http://www.surveygizmo.com/s/91515/blogoma-research
شكرا!