Recherche personnalisée

Saturday, October 13, 2007

Persepolis



Depuis la sortie de Persepolis en France en juin 2007, j'attends avec impatience sa venue au Maroc. Le personnage principal ainsi que l'histoire du film et son traitement ont attiré mon attention.
Ce chef d'œuvre est basé sur les bandes dessinées réalisées par Marjane Satrapi, dessinatrice iranienne vivante à Paris.
L'histoire débute à Téhéran en 1978 au moment où l'autorité du Chah d'Iran devient de plus autoritaires et les émeutes sont partout. Marjane, appelée aussi Marji, est une fille de 8 ans qui vit heureuse dans une famille progressiste avec des parents intellectuels et une grand-mère complice et d'une forte personnalité. A l'époque, tout le monde aspirait au changement.
Avec la révolution islamique, les choses sont devenus plus difficiles : des religieux qui commandent le pays, la persécution des opposants, les restrictions dans la vie quotidienne sous prétexte de la religion et la guerre avec le voisin irakien. Malgré cela, Marji garde toujours sa personnalité et sa langue pendue, rendant certaines situations potentiellement dangereuses plutôt drôles. Afin de la protéger et de lui donner une meilleure éducation, les parents l'envoie à 14 ans au Lycée Français de Vienne. Une autre aventure s'ensuit...
Personnellement, j'ai apprécié tout d'abord l'histoire qui, tout en prenant du recul, donne une idée sur l'Iran à la fin du régime du Chah et la genèse de celui des mollahs. On peut voir les contradictions de la vie quotidienne. Et bien certains aspects de l'histoire sont durs comme les scènes de guerre ou les situations critiques où il faut faire face aux hommes du régimes comme la police, la façon dont la narratrice raconte est beau et plein d'ironie. La réalisation du dessin animé est simple mais beau avec le noir et le blanc, gardant fidèlement celui des bandes dessinées tout en soulignant un clin d'œil aux théâtre de marionnettes. Parmi les personnages que j'ai aimés en plus de Marji, il y a son oncle, militant communiste, et sa grand-mère qui n'hésite pas à utiliser des termes choquants pour certains.
En tout cas, je vous conseille vivement de le regarder. Si les rumeurs sont vraies, ce film primé à Cannes serait projeté lors du Festival Casa Ciné. Cet évènement sera organisé entre le 10 octobre et le 6 novembre. Vous êtes prévenu(e)s !
Plus d'informations ?

3 comments:

xoussef said...

effectivement, un film à voir.. j'aimerais bien avoir les BD aussi..

en tout cas مبارك و مسعود العيد الصغير :)

xoussef said...

et merci de tes passages ;)

Larbi said...

j’avais lu en son temps la BD de marjane quand libé l’a publiée. C’est une jolie histoire, racontée d’une belle manière et parlant d’un Iran étonnant et de personnages attachant !

Je regrette de ne pas avoir le film mais je me rattraperais à sa sortie en DVD.