Recherche personnalisée

Saturday, August 08, 2009

La torture du mariage marocain...


(By Milamber Via Flickr)

Tiens, je viens de mettre du feu dans le bucher avec ce sujet. On est en pleine saison estivale et les mariages sont à gogo. Pas étonnant de voir une file indienne de voitures qui klaxonnent à tue-tête circuler dans les rues & avenues. A voir en particulier les voitures de nos marocains du monde qui font, la plupart du temps, partie du groupe et parfois même ce sont elles qui elles sont ornées. Là, sans aucun doute, c'est la voiture des victimes...je veux dire des mariés. Je ne suis contre l'institution du mariage comme on peut croire, mais quand même certaines traditions nécessitent vraiment une remise en question.

La semaine dernière, j'ai eu l'occasion de revoir une branche de la famille maternelle et surtout des cousins que je ne l'ai plus vu depuis longtemps à l'occasion du mariage d'une de leurs membres. Le temps a laissé ses traces : d'enfants à adultes, de grands au 3ème âge, travail à l'intérieur du pays ou immigration... Beaucoup de choses à dire. A la fin, j'ai assisté à la cérémonie du mariage dans une grande salle dans la périphérie d'Agadir.

A partir de cette expérience & en cumulant celles que j'ai assistés avant, voici quelques réflexions :
  • Alimentation : Je ne comprends pas pourquoi dans le mariage marocain, il y a une débauche concerant la viande. Vous êtes dans la salle qui se remplit petit à petit de convives. Vous attendez quelques heures au point de vous demander si c'est fait exprès pour vous mettre l'eau dans la bouche. Après, avec des compatriotes de table, le serveur vous sert un grand plat de poulets rôtis aux olives, sans oublier les indispensables limonades. (Pas étonnant que ça soit une denrée essentielle pour les mariages. Les fabricants des boissons gazeuses ont mérité la subvention du sucre) Si vous regardez les films égyptiens, vous pouvez deviner le degré d'appétit de certains des convives à l'échelle du piranha. A la fin de la 1ère étape, les serveurs enlèvent les plats pour en remettent une autre. 2ème étape : viande de bœuf avec des pruneaux. Je ne parle pas de la cumulative de la graisse bovine à celle ovine. Certains invités ne font pas la fine bouche & attaquent la partie. Plus tard, les fruits entrent dans l'autel du sacrifice alimentaire : bananes, oranges, pommes... Au moins, un peu de fibres végétales dans le milieu carnivore.
  • Ambiance : Je me demande si la plupart des orchestres ont le même registre de musique populaire & orientale. Ceux qui vont à plusieurs mariages le constateront. Sans parler du problème de la sonorisation qui fait mal aux oreilles.
  • Invités : Comment dire ? Il y a une différence entres les hommes & les femmes concernant l'animation (La gent féminine communiquent plus et sont plus ou moins "spontanées" & les hommes communiquent surtout avec leurs amis & rarement avec des étrangers invités). Il y aussi le côté blig-bling : vêtements, bijoux, coupes de cheveux, appareils photos numériques & autres caméras. Incorrigibles...
J'ai oublié le plus important : les mariés. Là, on dirait que ce sont les gens qui font la fête, pas eux. Condamnés à changer d'habits & à rester assis la plupart de la soirée, la plate-forme appelée La Ammaria... Sérieux, c'est de la torture tout court, ce soit disant mariage marocain.

Pas étonnant qu'un couple, sans doute par soucis de coût, a trouvé la parade : fête de thé comprenant des membres de la familles et une liste restreinte d'amis. Au moins un peu d'intimité.

Quand je serai la prochaine victime de ce rituel social (Pas de moititée pour l'instant), je ferai du R&D pour que ce soit unique.

5 comments:

Réda Chraïbi said...

La fête du mariage marocain est un bouquet de notre culture, une tradiction à conserver. Chacun y va de ses propres moyens ou de son envie personnelle.

EL GORDE Mohamed Mouâd said...

@Réda
Je ne peux que d'être d'accord avec toi. Sans oublier qu'il existe des différences entre plusieurs régions.
Ce qui m'énerve par contre, c'est que certaines pratiques sont plus ou moins désuète et que parfois on exagère dans le faste et bien sûr le comportement de certains invités. C'est pour ça que j'en ai parlé sur l'alimentation.
N'oublie pas que le mariage marocain a connu des modifications au cours du temps. Je serai étonné qu'il sera figé comme ça.

hmida said...

Le mariage devrait être la fête des futurs époux et non pas celles des invités!

J'ai assisté il y a quelques années à un mariage de ce genre où les mariés étaient au centre des festivités, en tant d'acteurs, pas en tant qu'objets d'exposition!

Pourtant, la fête avait tous les ingrédients de la tradition...Negafat...Orchestre chaiibi...pastilla et mechoui... Tkachet pour les dames et costumes pour les hommes . Mais avec en ^lus la participation effective des mariés qui recevaient leurs invités et qui participaient à la fête avec leurs amis!

Ce fut une fête absolument fabuleuse qui a surement contribué à la bonne entente qui règne dans ce couple depuis cette mémorable soirée.

Anonymous said...

Ca serait quoi ton R&D? Reasearch and Development?
Peut etre que tu as voulu dire R&B, Rhythm and Blues?
Je pense que les mariages marocains sont bien adaptes au milieu social dont ils sont issus, c'est l'endroit ideal pour les parents de mettre en valeur leurs filles et permettre aux jeunes hommes de remarquer telle ou telle comme etant une possible candidate pour un futur mariage.
QUand aux choix alimentaires, c'etait plus ou moins une necessite a l'epoque ou tres peu de gens mangeaient de la viande, ce n'est plus le cas maintenant bien sur, mais la tradition est restee figee dans les moeurs des gens.
Les gens plus ou moins a l'aise ces jours ci choisissent tres soigneusement le menu de la soiree, et ce n'est plus que des plats essentiellement a base de viande, en fait, le choix du menu pour le mariage est directement lie a la situation socio-economique du couple ou bien de leur familles.
Moi j'ai toujours ADORE voir des femmes marocaines en Caftans, elles sont magnifiques, et les rondeurs de ces jeunes demoiselles sont mises en valeur, Je trouve que les mariages sont des occasions parfaites pour que les jeunes gens se rencontrent et peut etre commencer une idylle qui pourrait aboutir a un mariage.
Il ne faut pas faire une fixation sur le Bling-Bling, je dirais plutot que les jeunes gens se mettent en valeur plus qu'autre chose.

EL GORDE Mohamed Mouâd said...

@Hmida
Un mariage où les 2 principaux acteurs (Les mariés, NDB) participent activement au lieu de faire les poupées japonaises du Hina Matsuri (Fête des filles). Si jamais je me marie, c'est ce genre de chose que je ferai ainsi que ma femme...quand je retrouverai une :D

@Anonyme
Quand j'ai R&D, je voulais dire Recherche & Développement. Ce que je veux dire c'est que certaines traditions doivent changer, surtout au niveau des plats & de la cérémonie. Le mot "Révolution" est un peu fort, mais ces traditions datent de quand ? Aussi, si vous remarquez, la catégorie moyenne et moins font surtout des plats à base de viande très riches en matière grasse et préparés à l'huile et très peu de légumes à l'exception du bouquet de dessert de fruits. Il faut y réfléchir.
Le mariage est aussi une occasion pour chercher un(e) partenaire potentielle. Cependant, on commence de plus en plus à revenir vers les cérémonies séparées selon le sexe ou bien les deux sont séparés par l'espace surtout dans les familles simples & conservatrices. Bon, ce n'est que j'ai constaté.