Recherche personnalisée

Tuesday, August 28, 2007

Sur les taxis blanc...-Something about big white cat...-白いグランタクシについて...


Le taxi blanc est essentiel pour ma vie. Bien que nous avons récemment une voiture, je n'ai encore eu l'audace de la faire sortir seul pour une ballade dans les routes. Alors, avec le bus, c'est un moyen bon marché pour se déplacer dans la ville.

Avant d'écrire ce post, j'ai pris un de ces taxis pour quitter le Marché Central vers Hay Mohammadi. Déjà à l'entrée, je me suis en arrière avec à ma gauche 2 femmes voilées d'une quarantaine d'années. A ma droite, un jeune homme qui voulait atteindre la gare Casa Voyageurs. Malgré l'étroitesse du derrière d'une vieille Mercedes 240 pour 4 personnes, j'ai pu supporter. Mais dès que le garçon est parti, un homme gros a pris sa place. Jusqu'à ma destination, j'ai été ainsi écrasé par la masse des gros passagers du derrière. C'est à partir de là où j'ai eu l'idée de rédiger un article relatif aux taxis, sujet qui me tenait à coeur.

Il y a quelques années, il y avait des bruits concernant un projet de renouvellement des grands taxis à Casablanca. L'ancien parc des grands taxis (casablancais en tout cas) devrait migrer des véhicules constitués pour la plupart (pour ne pas dire exclusivement) des Mercedes 240 et autres modèles similaires de cette marque à des Renault Kangoo conçus pour eux. Mais malheureusement, ce plan est tombé à l'eau car, selon les taxis drivers, la Kangoo n'est aussi solide et fiable que leur Mercedes. Je ne dirai pas le contraire tant que la plupart d'eux se prennent pour des apprentis Schumacher au point de faire la procession de foi (La Chahada tout court) quand je sens que le moment est devenu proche. Comme l'a dit un d'eux hier, avec ironie et insouciance, il faut que les taxis aient le même privilège que les ambulances, à savoir brûler les feux rouges et courir. En tout cas, en revenant sur les véhicules, je me suis demandé pourquoi Fiat n'a pas pensé à proposer leur Multipla : 3 places devant et 3 derrières. Son apparence est plutôt belle et spacieuse. A savoir, je ne suis pas un VRP de la marque italienne. En voyant le succès de leur véhicules, on aurait pu faire ça, à moins que les chauffeurs disent la même chose que ceux de Renault. Mieux que cela, il faudra les obliger à prendre des monospaces. Pour cela, des choses plus importantes doivent être opérées comme le régime d'octroi des agréments qui, à mon avis, devra être délaissé pour celui de cahier de charges et une meilleur réhabilitation et professionalisation des taxis drivers. Le plus important est que la mentalité de rentier ancré chez certains propriétaires doivent être éradiqués tout court. Radical mais il le faut.
Ancienne génération de Fiat Multipla (Source : Wikipedia)
Dernière génération de Fiat Multipla (Source : Wikipedia)

En tout cas, je vous invite à lire cet interessant article de Telquel l'année dernière.

2 comments:

xoussef said...

la solution est encore plus simple, mais malheureusement infaisable car radicale: il faut abroger le système des rentes et privilèges, à savoir la funeste "grima", et ainsi ouvrir le marché à la concurrence. conséquence logique: des entreprises bien structurées verront le jour, les économies d'échelles permettront une meilleur maintenance, la concurrence et la capacité d'investissement permettront automatiquement de tirer la qualité et sécurité vers le haut. il n'y a qu'à regarder le transport routier ou coexistent deux systèmes, la SATAS et CTM antérieurs au système de grima, et puis le reste.

EL GORDE Mohamed Mouâd said...

Un type m'a dit qu'un taxi fait vivre 4 familles environ : les 2 familles des chauffeurs (Shift nuit/jour), le propriétaire du véhicule et le propriétaire de l'agrément. Je vais être très méchant comme capitaliste mais on ne fait rien sous pretexte de problemes sociaux, c'est trop con comme argument. Des lobbies qui ont des interets doivent être ... écrasés tout court.