Recherche personnalisée

Friday, August 17, 2007

Problèmes de toilettes publiques à Casablanca


Photos-0205, première mise en ligne par medmouad.



Je ne serai pas en train de rédiger ce poste si je ne me suis pas révolté d'une scène d'incivisme que je vais vue.

C'était un jeudi 16 août. Il était envrion 18:10 au boulevard Mohamed V, entre l'épave décoré par la pub d'une marque de soft drink de l'hotel Lincoln et le célèbre Marché Central. Alors que je déambulais dans le trottoir du milieu pour prendre un taxi blanc, j'ai vu 4 personnes à côté d'un palmier, pas loin d'une toilette "public" si j'ose dire : une femme normale en djellaba, une jeune fille adolescente qui portait un enfant et une autre fille d'environ 5 à 6 ans. La mère a fait baisser la culotte de sa fille (et donc de voir ses fesses) et l'a fait accroupir devant le palmier afin qu'elle fasse ses besoins. Les toilettes n'étaient pas loin d'eux que de moins de 10 mètres. Si je ne m'étais pas ravisé à la dernière minute, j'aurais pu les prendre en photo en flagrant délit...et le risque d'être taxé de pervers ou de pédophile.

Que vais-je dire ? Déjà cette zone a été tellement délaissé que l'épave de l'hôtel risque de tomber à n'importe quel moment. C'est devenu un dépotoir et un urinoir à ciel ouvert avec les odeurs qu'on peut sentir. Je me demande comment les touristes qui passent par là-bas pensent de la situation. Autre chose, pourquoi cette dame n'a pas amené sa fille aux toilettes et elle a préféré l'avenue ? En fait, je pense qu'elle a voulu tout simplement éviter un lieu mal entretenu (à tort ou à raison) et en plus tarifé (1dh ou 1,5dh) en le faisant gratuitement à ciel ouvert et devant tout le monde en toute indifférence. Je vous dis une chose. Casablanca qui se veut être touristique ne dispose que peu de toilettes publiques. Certaines datent du protectorat comme celles en questions ou celles qui sont au boulevard Zerktouni, place de l'Europe à côté de la Cathédrale Notre-Dame et sont mal entretenus. En plus, les utilisateurs ne respectent pas ces lieus : vandalisme, grafittis, détritus, excréments non débarassés, odeurs, etc. Un jour, j'étais même obligé dans l'absence d'une toilette salubre d'entrer dans la toilette d'un Mc Do. C'est scandaleux. Alors, imaginez un touriste qui voudrait se soulager en tout respect de dignité et d'intimité. Comme on dit : "La honte, quoi !"

D'ailleurs, je ne comprends pas certains types, pas forcément des SDF, qui urinent sur n'importe quel endroit ou mur : chauffeurs de taxis, camionneurs, personnes normales, etc... A mon avis, c'est un problème d'éducation et de civisme. Je me demande si ces habitudes ont été gardés car on se soulageait dans la campagne dans un endroit boisé ou caché. En fait, dans les milieux naturels, tous les excréments participent à fertiliser le sol et sont décomposés en nature. Mais en milieu urbain, c'est à se demander si on est en plein Moyen Age où, en Europe, on jetait ces déchets en pleine rue. Je vous épargne de parler de l'hygiène.

La solution, vous me dîtes : des toilettes publiques dignes d'une capitale économique et bien entretenue(Il faut facturer comme même pour couvrir les coûts d'entretien, 1 dh ou 1,5 dh), et surtout de sensibliser les gens que faire ses besoins en pleine rue est nuisible à l'image de la ville et de ses habitants et de l'hygiène.

Pour éviter ce désagrément, il n'y pas mieux que de se soulager avant de sortir.

3 comments:

5estrellas.over-blog.fr said...

Tu viens de soulever là un sujet très très important. On est vraiment loin de concevoir la gravité de cet acte. C’est à croire qu’on est encore au stade de la bestialité. Je me suis tjrs indigné devant un comportement pareil. Des fois Ca a failli me coûter chère .je te raconte ceci comme une anecdote. J’ai surpris une fois deux jeunes hommes entrain d’uriner devant chez moi .Ils étaient en voiture et s’étaient arrêté spécialement pour libérer leur vessies en plain rue. J’ai rien dit. J’avais juste dans ma colère marmonné qqs mots.Et avant même de cligner des yeux ils étaient la devant moi et l’un des deux de me dire ; Rahadi Ghi Zabbala al la7mar ! lol ! Une autre : dans un parking qui a une vue sur la mer, il y’avait plusieurs voiture stationnées. Et un mec qui était apparemment entrain de boire descendait à chaque fois de sa voiture pour uriner devant tout le monde. Et moi, lassé par ce comportement, surtout que je tenais a rester encore un peu sur les lieux je lui ai fais un rappel de phares afin de lui faire remarquer qu’on était là en tant qu’être humains digne de respect .et voilà qu’il vient me sérer la main sans qu’elle soit lavée.J’était contraint de la lui sérer lol ! Bon une dernière histoire pour finir. Durant un voyage entre Marrakech et Essaouira mon compagnon de voyage qui est un jeune canadien avait ressentit un besoin urgent alors je lui ai suggéré d’aller se soulager dans la nature mais il lésinait sur la question. Arrivé a un point critique il me fait savoir que son besoin était devenu extrêmement pressent. Je m arrête auprès d’un boit et lui il me demande si ce n’était pas interdit d’uriner la bas. Arrivé a Essaouira, en cherchant un hôtel nous somme tombés pratiquement sur une flac d’urine au coin d’une rue. Souvent je me dis Si au moins on se limitait aux enseignements de notre religion qui nous interdissent d’uriner en public ou sur les chemins qu’empruntent nos semblables. Merci de m’avoir donner l’occasion de m’exprimer à ce sujet sur ton blog ! La seul solution a ce problème est une amende bien salée a tout enfreignent le respect au sens commun. Et encore, il faudra voire.

EL GORDE Mohamed Mouâd said...

@Spritual Sefrou:
Je vous remercie pour le commentaire.
En ce qui concerne les amendes, je crains bien fort que c'est un coup d'épée dans l'eau. Je vous invite à voir dans certains lieus nauséabonds où on a écrit sur le mur : "Interdit de pisser ou amende de 100 dh" ou un truc de ce genre. Parfois ça arrive jusqu'à l'injure "Interdit de pisser espèce d'âne"...bien sûr en arabe.
Amendes, répressions ou pas, c'est surtout l'éducation et le civisme qui est la solution. Il faut sensibiliser les gens que, à la différence des animaux qui font ça pour maintes raisons, surtout pour marquer leur territoires ou autres raisons, faire ses besoins dans un milieu urbain est malsain et un facteur à risque pour la santé et l'hygiène, ainsi qu'une dégradation de l'image d'une ville, de ses habitants et du pays. Il faut que les gens comprennent que l'espace public les concernent eux aussi. Ce n'est (parfois) la faute des collectivités locales s'ils ne gèrent pas bien le problèmes des déchêts. Certains contribuables qui râlent en payant la taxe d'édilité jettent n'importe comment leurs ordures dans les rues et après le passage du camion.
A méditer.

Anonymous said...

malheureusement ce probléme existe dans tout le maroc,moi personnellement je pense qu'il y a aussi bien une responsabilité de l'état mais aussi des citoyens,il y a un manque de toilettes publiques au maroc (elles sont tout simplement en voie de disparition),et s'il y en a elles sont sales.
Je vais vous citer un exemple,il y a 1 an alors que je marchais prés de BAB BOUIBA,j'ai vu une scéne insolite,2 touristes masculins entrain d'uriner et devinez ou? prés des toilettes publiques,dés qu'ils ont terminé,je leur ai poliment fait la remarque en anglais,ils m'ont répondu séchement que les toilettes étaient horriblement infectes,je n'ai pu rien dire,en effet je suis allé faire 1 tour dans ces toilettes,il y avait une odeur de putois (celle que vous sentez lorsque vous allez faire 1 tour au pavillon des lions qui se trouvent dans le zoo de témara).
Mais vraiment c'est déguelasse,qu'est ce que ça coute un peu de javel et de sanicroix?,pourquoi sommes nous comme ça?,c'est pas seulement 1 probléme de toilette,mais de savoir vivre général,et puis comment expliquer le cas de certains rme qui viennent au maroc pour voir leur famille et en méme temps doper l'économie marocaine,ceux là malheureusement au lieu d'importer le civisme qu'ils ont trouvé là-bas,et bien comme beaucoup l'ont remarqué,ils jettent des ordures par la fenétre de leurs 4X4s,ils crachent par terre,ils ne respectent pas les lois (feux rouge,vitesse,stationnements) et je sais ce que je dis,car j'ai des yeux,moi je vous assure que je ne jette jamais d'ordures par terre méme si c'est sale,il suffit d'étre astucieux pour ne pas salir d'avantage son pays./.